Actualités

Benjamin, nouveau locataire sur la voie de la réinsertion

Le 25 juillet, la FIPL été très heureuse d’accueillir Benjamin dans son nouveau studio du 15ème refait à neuf ! Ce logement est situé idéalement, à moins de 15 minutes à pied de l’Association accompagnatrice. L’occasion de rappeler que ce logement a pu être acquis grâce à l’effort financier de 147 donateurs (cf photo ci-dessous) dont Bouygues SA, la Fondation Notre Dame, la Fondation de France, APPOS, Naxicap et les dons de 5 paroisses parisiennes. La FIPL et tous les futurs bénéficiaires de cet appartement en sont extrêmement reconnaissants.

François, Président de l’Association Les Relais d’Antigel, remet les clés de l’appartement à Benjamin, notre nouveau locataire

Bertrand, notre bénévole, a installé la plaque des 147 donateurs qui ont contribué à l’acquisition de l’appartement

Paris 15 : un studio pour loger des personnes en insertion !

Ce 15 juillet 2019, la Fondation Insertion par le Logement a réceptionné les travaux d’un nouvel appartement acquis en mai dernier. Situé à 15 min à pieds de la gare Montparnasse, ce studio de 18 m² positionné au RDC a un accès direct sur le parc de la résidence privée. Il comprend une chambre/pièce à vivre, une cuisine et une salle d’eau.

Dans quelques jours, ce studio sera loué à l’Association Relais d’Antigel (association d’intermédiation locative issue de l’association “Bagagerie d’Antigel”) qui y logera un de ses bénéficiaires. Quelle joie de réussir à transformer la générosité de 147 donateurs (dont 4 fondations et 2 entreprises) en projet concret pour aider ceux qui se battent pour s’en sortir. Ce logement est pleine propriété de la Fondation et portera donc des fruits pendant plusieurs dizaines d’années, sans que les donateurs ne remettent un seul centime dans le projet.

Pour voir nos autres réalisations, cliquez ici.

« On se bat comme des lions »

François-Xavier, 45 ans, est un ancien de la rue. Avec sa femme, Katarzina, ils ont effectué un parcours d’insertion avec la FIPL et l’Association Aux Captifs la Libération. Ils ont habité 26 mois dans un deux-pièces de la Fondation (rue des bois dans le 19ème). Voici leur témoignage tiré du journal Paris Notre-Dame. Les propos ont été recueillis par Laurence Faure.

Appartement FIPL rue des Bois« Avoir un logement à soi, c’est souffler dans un endroit où personne ne viendra vous voler votre sac la nuit. Ici, quand je dors, c’est sur mes deux oreilles ! Mais pour moi qui suis un ancien de la rue, le logement peut aussi avoir ce mauvais côté : m’enfermer… or je n’ai pas fait tout ce chemin pour cela! Pouvoir se loger, cela permet justement de rebondir.

Nous avons habité trois ans dans l’appartement de la rue des Bois à Paris 19. La condition était, pour cela, d’avoir un contrat de travail ; Katarzina comme assistante maternelle et moi dans la restauration. En août 2018, nous avons finalement emménagé dans un logement social, avec notre fille Nina née en mars 2017. Pour le moment, nous n’avons qu’un salaire. Nous restons en contact, entre autres, avec Bertrand Duclos, bénévole de la FIPL. Au long de notre parcours, c’est l’écoute et la confiance des bénévoles et des accompagnateurs des Captifs qui nous ont sauvés, surtout quand nous flanchions. On se bat comme des lions pour assumer notre autonomie. Et on en est fiers. »

Un nouveau partenariat pour réinsérer des ex-détenus !

État des lieux de l’appartement de Boulogne en présence de Victor Vieilfault (FIPL), Céline Hountomey (WKF) et Bruno Bourgin (WKF)

Le 18 janvier dernier, Wake Up Café (WKF) et la FIPL ont signé une convention de partenariat pour loger une première famille de “wakers” (=bénéficiaires de l’accompagnement de WKF). L’appartement de la route de la Reine à Boulogne acquis en 2014 et qui a déjà permis à une maman et son fils de se réinsérer, profite désormais à une autre famille. L’antenne de WKF est à 10 min à pieds de l’appartement… Un plus non négligeable pour maximiser la réinsertion de cette famille.

WKF propose un accompagnement adapté à chaque situation vers une réhabilitation complète de la personne, tout en s’appuyant sur une communauté de personnes sortant de prison pour lutter contre la récidive et l’isolement. WKF intervient en Ile-de-France, et progressivement dans d’autres régions en France.
WKF travaille en partenariat avec la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP), la Direction Interrégionale des Services Pénitentaires (DISP), les Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) et les services culturels de chaque établissement, et un réseau de partenaires entreprises et d’acteurs de l’insertion.

Signature de la Convention WKF – FIPL par Clotilde Gilbert, directrice de WKF.

Les étudiants de l’ESSCA ont pédalé pour la FIPL !

Du 19 au 23 novembre, 80 étudiants du campus de l’ESSCA à Boulogne ont pédalé sur des vélos d’appartement connectés et ont parcouru 3 000 km pour montrer que la cause portée par la Fondation Insertion par le Logement mérite que l’on y consacre quelques précieuses minutes de sa journée !

Grâce à leurs efforts, un chèque de 1 250 € a été remis à la FIPL ce mardi 18 décembre. Haut les cœurs !

Levée de fonds sur la plateforme Les Petites Pierres

 

Il y a un an 39 donateurs ont soutenu notre projet “Un toit pour passer un cap” sur la plateforme Les Petites Pierres. Leur mobilisation nous a permis de collecter 15 000 € ! Grâce à eux et au 167 autres donateurs qui ont apporté 200 000 €, notre Fondation a pu acquérir un studio de 25 m² dans le 20ème arrondissement, rue Borrégo. Toutes le informations sur cette opération qui permet aujourd’hui à un bénéficiaire de l’Association Pour l’Amitié d’accéder à un logement personnel, sont accessibles sur le site des Petites Pierres.

En cette fin d’année 2018, nous avons décidé de réitérer notre partenariat avec le fonds de dotation Les Petites Pierres en  mettant en avant un nouveau projet intitulé “Un logement pour insérer des familles en difficulté !“. Notre ambition est de collecter 10 000 € sur la plateforme d’ici le 21 décembre. Comme l’an dernier les dons seront doublés par les partenaires des Petites Pierres. Ces 20 000 € contribueraient à l’acquisition d’un appartement de 42 m² d’ores et déjà identifié. Le prix au mètre carré étant de 5 000 €, cette campagne financerait donc l’équivalent de la surface de la cuisine américaine de 4 m².

Nous comptons sur vous pour soutenir ce projet et le relayer autour de vous. Pour connaître tous les détails, n’hésitez-pas à consulter la page projet de la plateforme de financement participatif des Petites Pierres.

Inauguration d’un nouvel appartement de la FIPL à Saint-Denis

Grâce à nos donateurs, nous avons acquis un deux-pièces au nord de Paris. Depuis deux mois, un couple y habite, accompagné dans son insertion par des bénévoles de l’association Montparnasse Rencontres.

Le 11 juin 2018, la Fondation Insertion par le Logement a inauguré l’appartement lors d’un apéritif dînatoire. L’occasion d’apposer une plaque sur la porte d’entrée (côté habitation) comportant le prénom des 222 donateurs. Cette liste pour rappeler à tous ceux qui seront accueillis dans ces murs que ce logement est devenu passerelle par la volonté d’une communauté de personnes bienveillantes.

Cette année, nous souhaitons acquérir quatre nouveaux logements passerelle (d’une valeur comprise entre 150 000 € et 250 000 €) pour les mettre au service d’associations qui accompagnent des publics fragiles.

 

Appartement FIPL à Saint-Denis Appartement FIPL à Saint-Denis

 

De gauche à droite : Jean-Marie ANDRÉ (Président de la FIPL), Jean-Luc FEDERSPIEL (accompagnant au sein de l’association Montparnasse Rencontres), Victor VIEILFAULT (Relations entreprises et fondations), Bertrand DUCLOS (Gérance logements), et Marie-Christine LE GRAND (Vice-présidente de la FIPL).

« Un toit pour passer un cap à Paris » : un logement acquis à l’issue de notre campagne “Petites Pierres”

La campagne de financement participatif menée pendant 60 jours sur la plateforme « Les Petites Pierres » a remporté un beau succès. L’objectif de collecte d’un montant total de 15 000 euros  a été atteint le 5 février 2018, à l’issue des 60 jours de collecte.

Ceci permet à la Fondation Insertion par le Logement de boucler le budget nécessaire à l’acquisition d’un nouveau logement passerelle à Paris.

C’est grâce à la fidélité de ses donateurs et à la qualité de l’accompagnement social mené par ses associations partenaires que la FIPL peut mener sereinement son projet ambitieux : héberger, accompagner et ouvrir à l’autonomie.

À ce jour, la FIPL est propriétaire de 7 logements passerelles et travaille sur 4 nouveaux projets d’acquisition à Paris. Les studios et deux-pièces sont acquis, selon les opportunités, auprès de propriétaires ou de promoteurs.

Merci à tous ceux qui ont contribué au succès de cette campagne de financement participatif. Continuez à nous aider en faisant connaître la FIPL autour de vous. Ensemble, nous pourrons continuer à donner à Paris les logements passerelles qui lui manquent !

Campagne de crowdfunding “Un toit pour passer un cap à Paris”

Pour permettre à une personne en grande précarité d’accéder à un logement autonome, la Fondation Insertion Par le Logement projette d’acquérir un studio de 27 m² à Paris pour un montant de 180 000 €.

104 000 € ont déjà été collectés auprès de fondations et d’entreprises.

La Fondation lance une campagne de Crowdfunding, en partenariat avec Les petites pierres, avec pour objectif de récolter 15 000€.

Chaque don est doublé. Ainsi pour 10 euros donnés, 20 euros seront reversés au projet par Les petites pierres et ses partenaires !

Jusqu’au 7 février 2018, apportez votre petite pierre à la Fondation Insertion par le Logement et permettez à une personne en difficulté de se loger !

Campagne Les petites pierres de la FIPL

Accéder à la campagne sur le site Les Petites Pierres

 

Chantier d’insertion dans l’appartement de la rue de Montreuil

Il y a deux semaines, l’un de nos occupants a quitté le logement de la rue de Montreuil. Après un cheminement d’un an dans notre appartement il a été dirigé vers une solution d’hébergement alternative plus adaptée à sa situation. L’appartement est donc vide de tout occupant pour quelques semaines.

Nous profitons de cette période pour effectuer des petits travaux d’entretien. A ce titre nous avons retenu une équipe de jeunes en insertion par le travail habilitée à réaliser de petits chantiers. Cette équipe émane de l’Accueil Lazare fondé par l’Association Aux Captifs, la Libération. A la manière des communautés Emmaüs, ces jeunes qui ont traversé des situations d’errance peuvent ainsi mettre les compétences acquises dans leur parcours d’insertion au service d’un projet concret. Ce qui pourra leur servir pour convaincre un futur employeur.

Rue de Montreuil, ils s’attellent en ce moment à réhabiliter le plafond de l’appartement victime d’un dégâts des eaux. Sous la houlette d’un formateur, ils s’exercent ainsi aux métiers du bâtiment, acquièrent des compétences nouvelles et construisent leur projet professionnel.

12

Select your pledge amount

Acheter