Non classé

Inscription pour les 10 ans de la FIPL

Chers amis,

Vous avez reçu une invitation pour les 10 ans de la FIPL. Afin de vous inscrire, nous vous prions de bien vouloir vous rendre sur le site internet de notre partenaire Weezevent en cliquant sur le bouton bleu ci-dessous. A très bientôt ! Toute l’équipe de la FIPL.

Réservez vos billets pour les 10 ans de la FIPL

Nota Bene : pour fêter les 10 ans de la FIPL, le Fonds de dotation les Petites Pierres double chacun de vos dons. Si vous souhaitez profiter de l’occasion pour donner 2 fois plus à la FIPL c’est donc ici qu’il faut cliquer.

Benjamin, nouveau locataire sur la voie de la réinsertion

Le 25 juillet, la FIPL été très heureuse d’accueillir Benjamin dans son nouveau studio du 15ème refait à neuf ! Ce logement est situé idéalement, à moins de 15 minutes à pied de l’Association accompagnatrice. L’occasion de rappeler que ce logement a pu être acquis grâce à l’effort financier de 147 donateurs (cf photo ci-dessous) dont Bouygues SA, la Fondation Notre Dame, la Fondation de France, APPOS, Naxicap et les dons de 5 paroisses parisiennes. La FIPL et tous les futurs bénéficiaires de cet appartement en sont extrêmement reconnaissants.

François, Président de l’Association Les Relais d’Antigel, remet les clés de l’appartement à Benjamin, notre nouveau locataire

Bertrand, notre bénévole, a installé la plaque des 147 donateurs qui ont contribué à l’acquisition de l’appartement

« On se bat comme des lions »

François-Xavier, 45 ans, est un ancien de la rue. Avec sa femme, Katarzina, ils ont effectué un parcours d’insertion avec la FIPL et l’Association Aux Captifs la Libération. Ils ont habité 26 mois dans un deux-pièces de la Fondation (rue des bois dans le 19ème). Voici leur témoignage tiré du journal Paris Notre-Dame. Les propos ont été recueillis par Laurence Faure.

Appartement FIPL rue des Bois« Avoir un logement à soi, c’est souffler dans un endroit où personne ne viendra vous voler votre sac la nuit. Ici, quand je dors, c’est sur mes deux oreilles ! Mais pour moi qui suis un ancien de la rue, le logement peut aussi avoir ce mauvais côté : m’enfermer… or je n’ai pas fait tout ce chemin pour cela! Pouvoir se loger, cela permet justement de rebondir.

Nous avons habité trois ans dans l’appartement de la rue des Bois à Paris 19. La condition était, pour cela, d’avoir un contrat de travail ; Katarzina comme assistante maternelle et moi dans la restauration. En août 2018, nous avons finalement emménagé dans un logement social, avec notre fille Nina née en mars 2017. Pour le moment, nous n’avons qu’un salaire. Nous restons en contact, entre autres, avec Bertrand Duclos, bénévole de la FIPL. Au long de notre parcours, c’est l’écoute et la confiance des bénévoles et des accompagnateurs des Captifs qui nous ont sauvés, surtout quand nous flanchions. On se bat comme des lions pour assumer notre autonomie. Et on en est fiers. »

Select your pledge amount

Acheter