« On se bat comme des lions » | Fondation Insertion par le Logement - FIPL

François-Xavier, 45 ans, est un ancien de la rue. Avec sa femme, Katarzina, ils ont effectué un parcours d’insertion avec la FIPL et l’Association Aux Captifs la Libération. Ils ont habité 26 mois dans un deux-pièces de la Fondation (rue des bois dans le 19ème). Voici leur témoignage tiré du journal Paris Notre-Dame. Les propos ont été recueillis par Laurence Faure.

Appartement FIPL rue des Bois« Avoir un logement à soi, c’est souffler dans un endroit où personne ne viendra vous voler votre sac la nuit. Ici, quand je dors, c’est sur mes deux oreilles ! Mais pour moi qui suis un ancien de la rue, le logement peut aussi avoir ce mauvais côté : m’enfermer… or je n’ai pas fait tout ce chemin pour cela! Pouvoir se loger, cela permet justement de rebondir.

Nous avons habité trois ans dans l’appartement de la rue des Bois à Paris 19. La condition était, pour cela, d’avoir un contrat de travail ; Katarzina comme assistante maternelle et moi dans la restauration. En août 2018, nous avons finalement emménagé dans un logement social, avec notre fille Nina née en mars 2017. Pour le moment, nous n’avons qu’un salaire. Nous restons en contact, entre autres, avec Bertrand Duclos, bénévole de la FIPL. Au long de notre parcours, c’est l’écoute et la confiance des bénévoles et des accompagnateurs des Captifs qui nous ont sauvés, surtout quand nous flanchions. On se bat comme des lions pour assumer notre autonomie. Et on en est fiers. »

Select your pledge amount

Acheter